Tout savoir sur la voiture électrique

La voiture électrique est un véhicule qui possède un moteur électrique associé à une batterie. La voiture hybride possède quant à elle deux moteurs : un moteur thermique et un moteur électrique.

Moins polluants, plus économiques à l’usage, plus silencieux, les véhicules électriques présentent des avantages qui ne sont plus à prouver. C’est pourquoi ils sont de plus en plus présents sur le marché de l’automobile en France, et la gamme de modèles proposés ne cesse de s’étoffer. Comment s’y retrouver ? Et sur quels critères se baser pour faire le choix le plus adapté à ses besoins ?

Autonomie, batterie, financement, entretien, assurance : tour d’horizon sur la voiture électrique et son fonctionnement.

Comment bien choisir son véhicule électrique ?

4 critères sont à prendre en compte pour le choix de votre voiture électrique :

Critère 1 : l’autonomie

L’autonomie, c’est la distance maximale que vous pouvez parcourir avec votre voiture sans la recharger. Les constructeurs l’expriment en nombre de kilomètres.

Pour avoir une idée de l’autonomie dont vous aurez besoin, il est nécessaire d’identifier l’usage que vous aurez de votre voiture électrique la plupart du temps.
Si vous vous déplacez essentiellement en ville, sur de petits trajets, vous pourrez opter pour une voiture citadine. Au besoin, vous rechargerez facilement votre voiture sur les bornes situées sur la voie publique, ou sur les parkings de centres commerciaux.

Pour repérer facilement autour de vous les bornes électriques adaptées à votre voiture, l’application Ulys est là pour vous accompagner.

Play storeApp store

Si vous vous déplacez sur de plus longues distances au quotidien (plus de 60 kilomètres), sur l’autoroute notamment, il vous faudra une batterie plus capacitaire.

Deux critères permettent d’estimer l’autonomie des voitures électriques :

La capacité de la batterie

C’est la quantité d’énergie que la batterie peut stocker. Elle s’exprime en kWh, et peut varier de 15 kWh à près de 100 kWh. Plus la capacité est élevée, plus votre voiture disposera d’une autonomie importante (jusqu’à environ 600 kilomètres pour les plus grosses capacités)

La consommation de la voiture

Le constructeur indique combien la voiture consomme pour 100 kilomètres : 20kWh, 30 kWh, etc. C’est l’équivalent, du côté des voitures thermiques, des litres aux 100 km.

Ainsi, par exemple : si vous repérez un modèle qui a une batterie de 60 kWh et que la voiture consomme 30 kWh aux 100 kilomètres, vous pourrez parcourir 200 kilomètres en autonomie.

À savoir

Les constructeurs annoncent généralement une autonomie moyenne qui vous permettra de vous faire une bonne idée de celle du modèle qui vous intéresse. Mais d’autres critères sont également à prendre en compte :

  • Le type de route empruntée : on consomme plus d’énergie sur l’autoroute qu’en milieu urbain (à l’inverse du moteur thermique).
  • La météo : en hiver par exemple, avec le froid, vous devrez recharger plus fréquemment votre batterie.
  • Le style de conduite : une conduite sportive sera très gourmande en énergie (elle peut faire varier l’autonomie de la voiture d’environ 10%). Pour économiser les kWh de la batterie, la notion d’éco-conduite est un paramètre à prendre en compte : éviter les accélérations brutales, utiliser le frein régénératif (équivalent du frein moteur), activer le mode éco (aujourd’hui disponible sur la majorité des modèles), etc.

Critère 2 : le temps de recharge

Pour faire rouler votre voiture, vous devez la recharger sur des bornes, que ce soit à domicile ou dans des espaces publics.
Là encore, de votre usage dépend la manière dont vous allez recharger votre voiture.

Rappel

Plus la capacité de la batterie est importante, plus le temps de chargement sera long.

Pour de longs trajets et que vous devez la recharger rapidement

Il sera préférable de brancher votre voiture à une borne rapide. Sur les aires d’autoroute, les bornes proposent généralement des charges puissantes qui permettent de recharger son véhicule à 80% en moins d’1 heure. C’est aussi le cas de certaines bornes sur la voie publique. Mais si vous rechargez votre voiture sur une borne à domicile, le temps de chargement sera bien plus long (plus de 20h de temps de charge pour certaines voitures, et selon le type de prise que vous utilisez).

Pour des trajets plus courts et réguliers

Vous pouvez utiliser la recharge domestique. Avec un garage à domicile, vous utiliserez une prise renforcée ou une wallbox.
Si vous disposez d’un parking équipé en bornes, vous pourrez facilement recharger votre voiture dans votre immeuble (à domicile mais aussi sur votre lieu de travail).
Si vous êtes en ville sans garage, il vous faudra repérer les bornes les plus proches de chez vous pour recharger votre voiture régulièrement.

À lire sur le même sujet : Tout savoir sur la recharge électrique

Il faut savoir aussi que tous les véhicules ne supportent pas la même puissance de charge. Les modèles sont en effet configurés selon une “puissance maximale de charge”. Par exemple, si un véhicule tolère jusqu’à 43 kW de puissance, il sera inutile de la brancher à une borne de 100 kW car la voiture ne pourra pas encaisser une telle charge.
Selon votre besoin (recharge à domicile, recharge ultra-rapide), il faudra donc vous renseigner sur le type de recharge envisageable sur le véhicule qui vous intéresse (et donc sa “puissance maximale de charge”).

Astuce

Si vous souhaitez installer une borne dans votre garage, il faudra avoir en tête la position de la trappe de recharge de votre voiture. La trappe peut en effet se situer à l’avant du véhicule (c’est le cas sur la Renault Zoé ou la Nissan Leaf), ou à l’arrière (par exemple sur une BMW i3 ou une Peugeot e-208).

Critère 3 : le prix

Les voitures électriques sont généralement plus coûteuses que les véhicules thermiques. C’est à l’usage que les économies se font puisque “faire le plein d’électricité” (c’est-à-dire recharger sa batterie à une borne) s’avère nettement moins cher qu’un plein d’essence. Par ailleurs, avec l’essor des véhicules électriques, de plus en plus de modèles sont mis sur le marché à des prix accessibles.

Les prix varient beaucoup selon le modèle que vous envisagez d’acheter (de 20 000 euros pour une petite citadine basique, à 100 000 euros pour un modèle haut de gamme).
Ce qui impact le plus le prix, c’est la batterie : plus sa capacité est grande, plus la voiture sera chère. À noter qu’en fonction du prix du modèle qui vous intéresse, vous pourrez profiter de primes ou du bonus écologique.

Critère 4 : le confort

Ce modèle est-il suffisamment compact pour un usage citadin ? Y-a-t-il assez de place à l’arrière pour voyager avec toute la famille ? Que ce soit pour des petits ou longs trajets, il faut se sentir bien à bord.

Une fois vos besoins définis, vous pouvez vous rendre chez plusieurs concessionnaires pour faire un essai sur les modèles que vous aurez repérés. L’occasion de mieux se rendre compte du confort à bord, de la maniabilité de la voiture, des variations d’autonomie et des options du véhicule.
Une voiture électrique représente un investissement, il ne faut donc pas se priver de faire plusieurs essais afin de se sentir à l’aise avec votre choix final.

Acheter sa voiture électrique

C’est vrai, les véhicules électriques restent en moyenne plus cher à l’achat que les voitures thermiques. Mais plusieurs dispositifs sont mis en place pour encourager les conducteurs à passer à l’électrique. Et comme ces aides se cumulent entre elles, les économies peuvent vite se révéler très importantes.

Tout d’abord une bonne nouvelle : le montant de la prime à la conversion et celui du bonus écologique sont maintenus jusqu’en juin 2022. En effet, toutes les aides n’ont pas vocation à durer éternellement, mais la situation du marché automobile en 2021 a poussé les pouvoirs publics à étendre leur durée. Ne laissez pas passer l’occasion, si vous souhaitez en profiter !

La prime à la conversion

Cette aide concerne les conducteurs qui se débarrassent d’un véhicule polluant et ancien, avant de faire l’acquisition d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Ce nouveau véhicule peut être neuf ou d’occasion. Le montant de la prime à la conversion dépendra de votre revenu fiscal de référence, mais il ne pourra pas dépasser 5 000 €.

Le bonus écologique

Ce bonus s’applique à l’achat de véhicules 100% électriques, neufs ou d’occasion, ou de voitures hybrides rechargeables neuves. Le montant du bonus dépend du type de véhicule (voiture de tourisme ou camionnette) et de son prix (maximum 60 000 €). Son plafond se monte à 6 000 € pour un véhicule neuf 100% électrique.

Les autres aides

Selon l’endroit où vous habitez en France, des aides supplémentaires peuvent vous être proposées. Plusieurs collectivités locales (région, département ou ville) donnent un coup de pouce à ceux qui souhaitent faire l’acquisition d’un véhicule électrique. C’est le cas par exemple du Grand Paris, dont l’aide peut monter jusqu’à 6 000 € (c’est la plus importante). Des villes comme Nice ou des régions comme l’Occitanie proposent également jusqu’à 2 000 € d’aides.

Si vous bénéficiez d’une de ces aides, et que vous résidez ou travaillez dans une zone à faibles émissions (ZFE), une surprime de 1000 € peut vous être proposée. Les ZFE sont des zones dont l’accès est déterminé par la vignette Crit’Air de votre véhicule, par exemple les métropoles du Grand Paris, de Lyon ou d’Aix-Marseille-Provence.

Rappel

Ces différentes aides sont cumulables. Vous pouvez tout à fait toucher 5 000 € de prime à la conversion, 6 000 € de bonus écologique, 2 000 € d’aide de la région Occitanie et, lorsque la ZFE de Montpellier entrera en vigueur, 1 000 € de surprime. Soit, en tout, 14 000 € d’aides à l’achat pour votre véhicule électrique.

Combien coûte réellement une voiture électrique ?

Le prix plus élevé à l’achat des véhicules électriques se compense déjà en partie par les économies réalisées sur le carburant. Mais qu’en est-il des autres postes de dépense liés à l’utilisation quotidienne de votre voiture ? Assurance, entretien, contrôle technique… on fait le point.

L’entretien

Les opérations d’entretien courantes (hors grosses pannes ou remplacement de la batterie) sont à effectuer moins souvent sur un véhicule électrique. Le moteur est composé de moins de pièces, et les pièces d’usure à remplacer sur un véhicule thermique sont absentes : pas de joints de culasse, de courroie de distribution ni de durite. Les visites de révision sont aussi moins fréquentes : tous les 30 000 km pour un véhicule électrique contre 15 000 km pour les voitures à essence. Résultat : plusieurs études estiment que le coût de l’entretien est inférieur de 20 à 35% par rapport à celui des voitures thermiques.

Le remplacement de la batterie

La batterie de votre voiture doit être remplacée périodiquement, car elle perd de la puissance de charge à l’usage, un peu comme celle de votre smartphone. La solution de location de batterie, qui était par exemple proposée par la Renault Zoé, ayant quasiment disparu, vous allez devoir vous charger de son remplacement, le cas échéant.
Si votre batterie descend en dessous de 70% de capacité de charge après sa période de garantie, vous allez devoir la remplacer, pour un prix moyen de 113 € par kWh. Ainsi, pour une batterie de 52 kWh, il devrait vous en coûter environ 5 900 €. Mais la période de garantie de la batterie est longue : dans la plupart des cas entre 5 et 8 ans, ou 160 000 kilomètres. Aussi ce changement de batterie ne concerne en général que les acheteurs de deuxième ou troisième main.

L’assurance

Le prix de l’assurance de votre véhicule reste avant tout corrélé à son prix d’achat. Mais certaines études remarquent tout de même un coût inférieur pour les véhicules électriques, avec des écarts, selon les formules, de 5% à 50% par rapport à un véhicule thermique. En effet, les voitures électriques servant généralement pour des trajets plus courts, elles seraient moins exposées aux accidents.

Le contrôle technique

Les voitures électriques comportent davantage de points de contrôle que les voitures thermiques, ce qui explique un prix plus élevé. Il faudra compter entre 90 et 120 € pour réaliser ce contrôle, obligatoire tous les deux ans.

Pour rester au courant :

Tout savoir sur la voiture électrique

La voiture électrique est un véhicule qui possède un moteur électrique associé à une batterie...

Lire la suite

Tout savoir sur la recharge électrique

Comment et où recharger sa voiture électrique ? Et à quel coût ? Combien de temps de...

Lire la suite

Retrouvez les bornes de recharge électriques autour de vous

Trouvez le bon point de charge autour de vous ou sur votre trajet en fonction de la puissance de charge ou du type de connecteurs grâce à l’application Ulys.
Vous préférez recharger votre véhicule sur une aire d'autoroute ? Retrouvez les aires disposant de bornes électriques pour effectuer de longs trajets en toute sérénité.
Play storeApp store