Autoroute A13, des bords de Seine aux bords de mer

L’A13 est une autoroute de France qui relie Paris à Caen en passant par Rouen. Surnommée aussi Autoroute de Normandie ou Autoroute de l’Ouest, ses voies parcourent 225 kilomètres et traversent deux régions, de l’Île-de-France jusqu’en Normandie (dont Caen est la capitale).

L’autoroute démarre au niveau de la Porte d’Auteuil, à l’ouest de Paris. Peu après Mantes-la-Jolie, elle fait son entrée en Normandie.

Les abonnements télépéage Ulys sur l’autoroute A13

2,00 €
/mois utilisé
  • 0 € si vous payez en Chèques-Vacances
  • Sans engagement
  • Sans frais de mise en service
S'abonnerEn savoir plus
2,00 €
/mois utilisé
  • 0 € les mois non utilisés
  • Sans engagement
  • Sans frais de mise en service
S'abonnerEn savoir plus

Les aires de l'autoroute A13

Pour une pause détente, sportive ou gourmande, les aires de repos et de services de l’autoroute A13 vous accueillent tout au long de l’année

Le tracé de l’A13 se situe essentiellement sur la rive gauche de la Seine. Excepté sur les quelques kilomètres entre la Porte d’Auteuil et le viaduc de Saint-Cloud (dans le département des Hauts-de-Seine), mais aussi peu avant Rouen, où quelques méandres lui font traverser la Seine par deux fois.

 

Après le péage de Beuzeville, l’A13 croise l’A29 qui permet de rejoindre la petite ville de Honfleur, bien connue pour le charme de son port, ou encore Le Havre, via le pont de Normandie, un des plus célèbres ponts de France.

Au niveau de Pont-l’Evêque, l’autoroute rencontre aussi l’A132 qui, vers le nord, vous mènera aux plages de Deauville, Trouville-sur-Mer, ou encore Houlgate et Cabourg.

L’autoroute de Normandie a la particularité de mener ses voyageurs au bord de la mer en deux heures de route environ : d’Houlgate à Deauville et Trouville-sur-Mer pour des vacances, un week-end ou même pour une journée, l’A13 rend le littoral très facilement accessible. C’est pourquoi elle est très prisée des Parisiens. Le trafic est par ailleurs souvent dense au niveau de la forêt de Marly (au niveau de l’échangeur avec l'A12), et à l’arrivée à Paris aux heures de pointe, ou lors des départs en week-end. Et chaque jour, ce sont environ 120 000 véhicules qui l’empruntent.

L’A13, première autoroute construite en France

L’autoroute A13 est également célèbre pour être la première autoroute de France a avoir été construite. Le projet de création de l’A13 débute à la fin des années 20. Mais les travaux sont interrompus par la Seconde guerre mondiale. Le tunnel de Saint-Cloud avait d’ailleurs été réquisitionné par l’armée allemande pour en faire un dépôt de munitions (à ce moment-là, les Allemands menaçaient de faire sauter Paris, et dix tonnes d’explosifs y avait été stockées). Elle est finalement ouverte à la circulation en 1946.

Focus : pourquoi l’A13 s’appelle l’A13 ?

En France, les autoroutes numérotées de 1 à 16 correspondent aux autoroutes (et certains de leur prolongement) qui partent de Paris. Elles sont placées dans le sens des aiguilles d’une montre. L’A13 est ainsi situé à l’ouest, entre l'A14 et l'A15.

Mais les informations divergent quelque peu, car on apprend également que c’est aussi à partir des routes nationales qu’elles longent que les autoroutes sont nommées. L’A13 porterait ce numéro car elle est proche, sur ses premiers kilomètres de voies, de la route nationale 13.

L’A13, voyage sur les bords de Seine

Au fil de ses 225 kilomètres de voies, l’autoroute A13 longe la Seine d’assez près. Ce n’est qu’une fois dépassée la ville de Rouen, et en allant vers Caen, que les sinuosités du fleuve l’en éloignent quelque peu. Pour une pause détente rapide, ou une halte un peu plus longue, voici quelques lieux marquants qui bordent l’un des plus grands fleuves de France.

Giverny, capitale de l’impressionnisme

En Normandie, tout près de la ville de Vernon, et à quelques encablures des bords de Seine, le village de Giverny est mondialement célèbre : le peintre Claude Monet y a habité pendant plusieurs dizaines d’années. Et un musée abrite aujourd’hui une collection dédiée à l’art impressionniste (le Musée des impressionnismes). Un somptueux jardin offre également aux visiteurs une immersion dans l’ambiance colorée qui a inspiré les artistes de ce mouvement.

Giverny se trouve à 1h de la Porte de Saint-Cloud à l’ouest de Paris. Pour y accéder, emprunter la sortie n°14 en direction de Vernon, puis Giverny. Dans le sens Caen-Paris, prendre la sortie n°16.

Les Andelys, pour les sportifs et amateurs de nature

Bien connu des grimpeurs, Les Andelys est un site d’escalade majeur. Très accessible depuis la région Île-de-France (mais situé en Normandie), il offre un cadre paradisiaque, avec ses falaises de calcaire et ses vues sur la Seine. Les randonneurs y trouveront aussi leur compte puisqu’un chemin de randonnée (le GR® 2) passe par là.

Le Château Gaillard de Richard Cœur de Lion

À noter qu’au même endroit, toujours sur la commune des Andelys, se situe le Château Gaillard, érigé au XIIe siècle par Richard Cœur de Lion, roi d'Angleterre. Les ruines du château surplombent une boucle de la Seine et offrent ainsi un beau panorama, que la lumière va modifier tout au long de la journée.

Pour s’y rendre : dans les deux sens, prendre la sortie n°17, et suivre la D313 (dans le sens Caen-Paris, Les Andelys se situe juste après le péage de Heudebouville).

Rouen, un patrimoine culturel unique

Deuxième ville de Normandie après Le Havre, Rouen se situe à mi-chemin entre Paris et Caen. Monuments historiques, musées, œuvres architecturales, la ville de Rouen possède un patrimoine culturel très riche. Parmi ses incontournables, citons la cathédrale gothique Notre-Dame (une source d’inspiration inépuisable pour Claude Monet), le Gros-Horloge, le musée des Beaux-Arts, ou encore l’église Saint-Maclou. 

Depuis Paris, vous rejoindrez Rouen en 1h40 environ (l’A13 contourne l’agglomération par le sud).

Le pont de Tancarville

Après quelques méandres, on peut de nouveau se rapprocher de la Seine, au niveau de la ville de Pont-Audemer : l’échangeur avec l’A131 vous mènera en effet vers le nord, et le pont de Tancarville. Long de plus de 1400 mètres, cet ouvrage spectaculaire franchit la Seine et permet ainsi de passer du département de l’Eure à la Seine-Maritime, et de poursuivre facilement vers Le Havre, ou plus au nord vers Dieppe.

Au détour de deux aires d’autoroute

De nombreuses aires d’autoroute accueillent les voyageurs pour une halte. Mais deux d’entre elles méritent qu’on s’y attarde un peu. De nombreuses aires d’autoroute accueillent les voyageurs pour une halte. Mais deux d’entre elles méritent qu’on s’y attarde un peu.

L'aire de service de Rosny-sur-Seine Sud

Accessible dans le sens Caen-Paris, et à quelques kilomètres à l’ouest de la ville de Mantes-la-Jolie, cette aire est particulièrement remarquable pour ses containers recyclés, qui abritent l’ensemble des services habituels d’une aire de services. C’est donc dans un cadre inhabituel que vous trouverez carburant, magasin ou encore café.

L’aire de service de Beauchêne Sud, l’aire des Vikings !

Dans le sens Caen-Paris, cette aire située peu après la commune de Saint-Julien-de-la-Liègue propose un vaste espace de jeux pour enfants, autour du thème des vikings. Sur place, vous pourrez découvrir une reconstitution d’un drakkar en bois et des panneaux d’information. L’occasion d’en apprendre plus sur cette civilisation scandinave.

Le thème des Vikings est d’ailleurs omniprésent sur l’A13, puisque, le long de l’autoroute, au niveau de la commune de Sotteville-sous-le-val, à quelques kilomètres au sud de Rouen, se trouve une œuvre monumentale appelée Sur la trace des Vikings. Créée par l’artiste Georges Saulterre (également auteur des Flèches des cathédrales sur l'autoroute A10, la sculpture est haute de 20 mètres, et a été conçue pour être visible pendant trois kilomètres au long de l’autoroute.