Autoroute A35, à la découverte des paysages alsaciens

L’A35 est une autoroute qui relie l’Allemagne à la Suisse, en passant par l’est de la France et la région Alsace. L’autoroute dessert, depuis le sud vers le nord, les villes de Saint-Louis, Mulhouse, Colmar, Strasbourg et Lauterbourg, à la frontière allemande. 

Aussi surnommée Autoroute des cigognes ou Alsacienne, elle est l’une des autoroutes les plus empruntées de France. Longue de 180 kilomètres, elle débute au sud, à la frontière Suisse, au niveau de Bâle et dessert immédiatement la ville de Saint-Louis, dans le département du Haut-Rhin.

L’autoroute traverse la forêt de Hardt, avant de contourner Mulhouse par l’est. L’échangeur avec l’A36 vous permet de rejoindre Mulhouse, et, plus à l’ouest, les villes de Belfort, Besançon et Beaune (où les voyageurs pourront alors retrouver l’autoroute A6, pour rallier Lyon ou Paris). 

L’A35 poursuit ensuite vers la plaine d’Alsace, et la ville de Colmar. L’autoroute partage ensuite 9 kilomètres de voies avec l’A4 au nord de Strasbourg. Au niveau de la ville de Vendenheim, l’A35 poursuit sa route à l’est, et se rapproche alors du Rhin, qu’elle longe jusqu’à la frontière avec l’Allemagne, à Lauterbourg. Quant à l’A4, elle continue vers le nord, pour s’achever à Paris.

De la Suisse à l’Allemagne, l’A35 vous fera passer par les villes les plus emblématiques de la région Alsace, et parcourir son patrimoine naturel et historique exceptionnel.

Les abonnements télépéage Ulys sur l’autoroute A35

Sans engagement

Sans frais de mise en service

2,00 €
/mois utilisé
  • 0 € si vous payez en Chèques-Vacances
S'abonnerEn savoir plus

Sans engagement

Sans frais de mise en service

2,00 €
/mois utilisé
  • 0 € les mois non utilisés
  • Voie réservée aux péages
  • Sur toutes les autoroutes de France
  • Suivi conso sur l'app
S'abonnerEn savoir plus

Le Château du Haut-Koenigsbourg, un panorama unique sur la région

Château fort érigé au XIIe siècle, et situé dans le département du Bas-Rhin, à une vingtaine de kilomètres au nord de Colmar, le Haut-Koenigsbourg est l’un des châteaux incontournables de la région. Construit sur un éperon rocheux à 757 mètres d’altitude, il offre une vue spectaculaire sur la plaine d’Alsace, les Vosges et la Forêt-Noire. Les jours de beau temps, le château est visible depuis la ville de Colmar.

Pour s’y rendre : prendre la sortie 17 en arrivant de Strasbourg ; sortie 18 depuis Colmar.

Une pause sur l’aire du Haut-Koenigsbourg

Si vous avez besoin d’une pause lors de votre trajet, l’aire de service du Haut-Koenigsbourg est à ne pas manquer. Située à 30 kilomètres au sud de Strasbourg et inaugurée en 2006, l’aire du Haut-Koenigsbourg est la plus récente de l’A35. Accessible dans les deux sens, elle est aussi la plus grande aire de France, avec ses 22 hectares de terrain.

Elle propose les services habituels d’une aire d’autoroute (carburant, service de restauration, aire de pique-nique et de jeux, supermarché de 600 m2, wifi, etc.), mais elle offre surtout un magnifique point de vue sur le château et le vignoble alsacien.

À noter que c’est à ce niveau de l’autoroute que se trouve la frontière entre les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Quelques détours sur la route de l’A35

Obernai : petite ville du Bas-Rhin avec ses fameuses maisons à colombage typiques de la région, ses ruelles pavées et ses remparts. Une promenade le long d’un sentier viticole offre une belle vue sur les vignes, mais également sur les Vosges et la plaine d’Alsace. 

Des panneaux informent les visiteurs sur les travaux de la vigne, les cépages et les vendanges. 

S’y rendre : prendre la sortie 11 depuis Strasbourg ; sortie 12 en arrivant de Saint-Louis.

Le Mont Sainte-Odile : à 45 minutes de Strasbourg, ce lieu de pèlerinage est un autre emblème de la région Alsace. Plusieurs randonnées mènent au sommet et au couvent de Hohenbourg et surplombent la plaine d’Alsace. Situé à une quinzaine de kilomètres d’Obernai, le site dispose également d’un restaurant et d’un hôtel. Pour s’y rendre depuis la ville d’Obernai, prendre la route D426 puis la D526.

Les vignobles d’Alsace : la route des vins traverse l’Alsace du nord au sud, sur 170 kilomètres. Une soixantaine de communes en font partie et permettent de découvrir un patrimoine viticole parmi les plus riches de France. Non loin de l’autoroute A35, les voyageurs pourront faire une halte dans le vignoble de Colmar, et visiter les villages pittoresques de Kaysersberg (depuis Strasbourg, prendre la sortie 23) ou encore Riquewihr, classé parmi les plus beaux villages de France (sortie 22). Au nord de Strasbourg, dans le pays de Wissembourg, vous retrouverez les cépages alsaciens les plus célèbres : Pinot Noir, Muscat et Gewurztraminer.

 

L’A35 en polar

Pour les amateurs de roman policier, L’accident de l’A35, de l’auteur Graeme Macrae Burnet, a été publié en 2019 aux éditions Sonatine.