Les aides à l'achat

Frais kilométriques : quel calcul pour les véhicules électriques ?

C’est une décision qui se faisait attendre depuis un bon moment : à compter de 2021, les propriétaires de voitures électriques disposent d’un barème particulier pour calculer leurs indemnités kilométriques.

A titre de rappel, ces indemnités s’adressent aux salariés qui ont opté pour les frais réels, ou aux indépendants percevant des bénéfices non commerciaux (BNC). Le barème leur sert à calculer la part des frais de déplacement entre leur domicile et leur lieu de travail qui peuvent faire l’objet d’une déduction de leur revenu fiscal. Il permet aussi aux employeurs de déterminer le montant des indemnités à verser aux salariés qui utilisent leur véhicule personnel pour des déplacements professionnels.

Quelle majoration pour un véhicule électrique ?

Le montant de ces frais de déplacement, pour les véhicules électriques, connaît désormais une majoration de 20% par rapport au barème classique. Il s’agit donc d’un avantage fiscal supplémentaire pour inciter à passer au véhicule propre. Le mode de calcul ne change pas : il dépend toujours de la puissance du véhicule, et de la distance kilométrique parcourue dans l’année.

Voici le nouveau tableau pour calculer vos frais kilométriques en cas de déplacement professionnel :

Tarifs applicables aux voitures électriques (en euros) pour l’imposition des revenus 2020

 

Puissance administrative 3CV et moins

Distance (d) jusqu’à 5000 km
d x 0,547

Distance (d) de 5000 km à 20000 km
(d x 0,328) + 1 098

Distance (d) au-delà de 20000 km
d x 0,382

Puissance administrative 4 CV

Distance (d) jusqu’à 5000 km
d x 0,628

Distance (d) de 5000 km à 20000 km
(d x 0,353) + 1 376

Distance (d) au-delà de 20000 km
d x 0,422

Puissance administrative 5 CV

Distance (d) jusqu’à 5000 km
d x 0,658

Distance (d) de 5000 km à 20000 km
(d x 0,3700) + 1 440

Distance (d) au-delà de 20000 km
d x 0,442

Puissance administrative 6 CV

Distance (d) jusqu’à 5000 km
d x 0,689

Distance (d) de 5000 km à 20000 km
(d x 0,388) + 1 507

Distance (d) au-delà de 20000 km
d x 0,463

Puissance administrative 7 CV et plus

Distance (d) jusqu’à 5000 km
d x 0,721

Distance (d) de 5000 km à 20000 km
(d x 0,408) + 1 561

Distance (d) au-delà de 20000 km
d x 0,486

A titre d’exemple, pour une voiture de 4 CV effectuant 4 000 km par an, le montant à indiquer sur sa déclaration fiscale sera donc : 4000 x 0,628, soit 2 512 € de déduction. Par comparaison, la même situation donnerait, avec le barème appliqué à un véhicule thermique, 2 092 € de déduction.

Ce coup de pouce fiscal permet d’ajouter les frais kilométriques à la liste des avantages dont bénéficie le conducteur de voiture électrique dans un cadre professionnel. Pour les voitures de fonction, citons la possibilité de récupérer la TVA à 100% sur l’électricité utilisée pour la recharge, ou l’exemption de la Taxe sur les Véhicules de Société.

L'autonomie

Calculer l’autonomie d’une voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Est-il possible de rouler 800 km en voiture électrique sans recharge ?

En savoir plus
Les aides à l'achat

Le crédit à taux zéro % pour la voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Combien de kilomètres peut-on faire avec une voiture électrique ?

En savoir plus
Pass de recharge Ulys offert

Ulys recharge votre véhicule électrique !

Avec le Pass Ulys, rechargez votre véhicule sur plus de
30 000 bornes en France, sur et hors autoroutes.

Pour rester au courant :

Tout savoir sur la voiture électrique

La voiture électrique est un véhicule qui possède un moteur électrique associé à une batterie...

Lire la suite

Tout savoir sur la recharge électrique

Comment et où recharger sa voiture électrique ? Et à quel coût ? Combien de temps de...

Lire la suite