Les prises de voiture électrique

Prise renforcée ou borne de recharge : quelles différences ?

Il peut sembler compliqué de se repérer parmi les différents types de prise disponibles pour la recharge de son véhicule électrique à domicile. Pourtant, les options ne sont pas si nombreuses, et chaque type de prise possède ses avantages, selon l’usage que vous avez de votre voiture électrique. La principale différence est la vitesse à laquelle la recharge s’effectue. 

La prise domestique

Commençons par la prise la plus courante, mais qui n’est pourtant pas la plus indiquée pour la recharge d’une voiture électrique : la prise domestique simple. Tout d’abord, sa puissance est très limitée, puisqu’elle ne permet de délivrer que 2 kW. La recharge complète de votre batterie peut donc vous prendre jusqu’à 20 heures, selon la capacité de celle-ci. 

Surtout, la prise domestique n’est pas conçue pour résister aux longues périodes de recharge. Si vous devez l’utiliser, il vaut donc mieux vous limiter à un usage occasionnel. Et dans tous les cas, une vérification de votre installation électrique par un professionnel est nécessaire.

 

La prise renforcée

Si vous avez un usage quotidien de votre voiture électrique, et que vous parcourez moins de 80 kilomètres par jour, une prise renforcée, installée par un électricien, devrait suffire à vos besoins. Elle a l’apparence d’une prise de courant classique, mais sa puissance de charge est plus importante (3,2kW contre 2kW pour la prise domestique). De plus, elle est sécurisée et ne risque pas de mettre en danger votre installation électrique, ni de faire sauter les plombs. 

Un câble spécifique est nécessaire pour utiliser une prise renforcée à pleine puissance, sinon elle ne délivrera que l’équivalent d’une prise domestique simple. La prise renforcée la plus répandue, et conçue spécialement pour la recharge des voitures électriques, est la Green’Up, commercialisée par Legrand. Elle n’est pas très coûteuse, autour de 110 €, mais elle doit être branchée par un électricien professionnel.

Les avantages

La sécurité
Contrairement à une simple prise domestique, votre installation électrique est protégée.

Le prix
L’investissement est moins important que pour l’installation d’une borne de recharge.

La puissance
Elle est un peu plus élevée que celle d’une prise simple, ce qui permet de réduire le temps de recharge

Les inconvénients

Le câble spécial
Il n’est pas toujours fourni par le constructeur de la voiture électrique. Si ce n’est pas le cas, trouver le bon câble peut se révéler compliqué

L’installation
Réalisée par un électricien professionnel, elle peut nécessiter l’ajout d’un disjoncteur différentiel, dans le cas de la Green’Up, ce qui augmente un peu le budget total.
 

La borne de recharge domestique (ou wallbox)

Si vous roulez chaque jour plus de 80 kilomètres, l’installation d’une borne de recharge domestique (aussi appelée borne murale ou wallbox) pourra se révéler utile. Elle fournira une puissance de charge plus importante.

Selon votre choix de wallbox, plusieurs niveaux de puissance existent :

  • De 3,7 kW à 7,4 kW pour une recharge dite normale ;
  • De 11 kW à 22 kW pour une recharge accélérée.

Avec une borne murale, le temps de recharge de votre voiture électrique sera donc très largement réduit, surtout si la puissance délivrée est élevée : recharger une batterie de 20% à 80% peut ainsi ne prendre que quelques heures.

Les bornes murales ont l’avantage d’être encore plus sécurisées que les prises renforcées et leur technologie permet d’affiner la recharge que l’on souhaite pour son véhicule. Par exemple, certains paramètres peuvent être contrôlés :

  • La puissance délivrée, selon ses besoins du moment,
  • Le verrouillage du contrôle d’accès, afin de sécuriser l’usage de la borne : personne d’autre que vous ne pourra utiliser la borne (sauf si vous en donnez l’autorisation),
  • Le contrôle de la consommation : lancer la recharge aux heures creuses par exemple, ou interrompre la charge en cours.

 

Le revers de la médaille, c’est le coût de la wallbox, qui est bien entendu plus élevé que celui de la prise renforcée, ainsi que son installation par un professionnel : pour ces deux postes de dépense, il faudra compter en tout environ 500 à 1 500 € (ce prix peut être plus élevé, en fonction de la borne choisie, du prestataire retenue, mais aussi de la configuration du lieu de l’installation).

Bon à savoir

Le crédit d’impôt

Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement, en installant une borne de recharge à domicile, un crédit d’impôt vous sera alloué : il couvre 75% des dépenses, avec un plafond de 300 € par installation. Il est limité à deux personnes et peut donc être doublé (et atteindre 600 €).

Il faut aussi tenir compte de la consommation d’électricité, qui sera plus élevée puisque vous disposerez d’une puissance de recharge plus importante. Votre compteur électrique devra, dans certains cas, être adapté afin de recevoir la puissance de recharge adaptée à la borne murale.
Ainsi par exemple, si votre borne murale propose une puissance supérieure à 7kW, vous aurez besoin d’un courant triphasé (contrairement au courant monophasé qui délivre une puissance moins importante), et donc d’une installation électrique adaptée à ce type de courant.

Les avantages

Le temps de recharge
Réduit par rapport à l’usage d’une prise renforcée (il peut être ramené à un tiers),

Une installation sécurisée
C’est celle qui est la plus adaptée à la recharge d’une voiture électrique à domicile.

Un paramétrage plus fin qu’avec une simple prise
Pour contrôler sa consommation, choisir sa puissance, etc.,

Un atout pour votre bien
Si vous êtes propriétaire, en faisant installer une wallbox, vous donnez de la valeur à votre bien lors de la revente.

Les inconvénients

Le prix et les travaux
L’installation d’une borne domestique a un coût largement supérieur à celui d’une prise renforcée. Néanmoins un crédit d’impôt permet de diminuer la facture.

Les frais d’électricité
Il sera nécessaire de faire modifier son compteur électrique pour disposer d’une puissance de recharge adaptée. Cela signifie un prix au kWh plus important.

Le choix de l’une ou l’autre solution dépend donc essentiellement de votre besoin (recharge plus rapide ou non), mais aussi de votre budget.

Installer une borne de recharge dans son immeuble : c’est possible

L’installation individuelle

Vous vivez dans un immeuble avec un parking collectif ? Votre place est couverte ou à l’extérieur, fermée ou non, vous pouvez faire installer une borne de recharge privative, que vous soyez locataire ou propriétaire.

Pour cela, il faut en informer le syndic de copropriété (ou le propriétaire de votre logement si vous êtes locataire), qui dispose ensuite de trois mois pour s’y opposer. Seuls des motifs sérieux pourront vous empêcher d’installer votre borne : un projet d’équipement déjà en cours, une impossibilité technique, etc.
Mais si les conditions sont favorables, vous pourrez mener votre projet à bien. Il n’en coûtera rien aux autres résidents, puisqu’un compteur propre sera installé pour une facturation individuelle. Là aussi, vous pourrez bénéficier du crédit d’impôt.

L’installation collective

Il est aussi possible de soumettre au syndic l’idée d’une installation collective, qui pourra ainsi profiter aux autres habitants de l’immeuble. Cette solution est intéressante car elle permet de :

  • Mutualiser les coûts
  • Alléger les procédures administratives parfois lourdes,
  • Donner de la valeur aux logements de la copropriété en cas de location ou de revente.

 

Un programme d’aide pour l’habitat collectif : ADVENIR

Ce programme permet de soutenir financièrement l’installation de bornes de recharge en habitat collectif.
Destinés aux particuliers, aux syndics ou aux bailleurs sociaux, il prend en charge jusqu’à 50% des frais d’installation et de fourniture :

  • Jusqu’à 960 € d’aide pour une borne individuelle,
  • 1 660 € par borne de recharge pour une installation collective,
  • Jusqu’à 15 000 € d’aides supplémentaires, dédiés aux travaux d’infrastructure.

 

Important

Depuis 2017, tous les immeubles neufs doivent pré-équiper au moins 50% des places de parking. Cette loi vise à faciliter l’installation de bornes de recharge électrique.

L'autonomie

Calculer l’autonomie d’une voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Est-il possible de rouler 800 km en voiture électrique sans recharge ?

En savoir plus
Les aides à l'achat

Le crédit à taux zéro % pour la voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Combien de kilomètres peut-on faire avec une voiture électrique ?

En savoir plus
Pass de recharge Ulys

Le Pass Ulys arrive bientôt

Il vous permettra de recharger votre véhicule sur plus de 30 000 bornes en France, sur et hors autoroutes.