Les aides à l'achat

Toutes les aides pour l'achat de votre voiture électrique

Les pouvoirs publics soutiennent de plusieurs manières les conducteurs ayant fait le choix de passer à l’électrique. Que ce soit lors de l’achat du véhicule, ou pour faire installer un système de recharge électrique à domicile, différentes aides se combinent entre elles pour rendre plus abordable l’acquisition d’une voiture électrique.

Comme toutes les aides publiques, celles-ci évoluent avec le temps. Les informations qui suivent sont valables pour l’année 2022. Pour commencer, sachez que le montant du bonus écologique et celui de la prime à la conversion resteront au même niveau jusqu’en juin 2022. En effet, le gouvernement a décidé de repousser cette échéance pour soutenir le marché automobile.

La prime à la conversion

Cette aide s'adresse aux conducteurs qui souhaitent mettre à la casse leur vieux véhicule polluant avant d'acheter un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Elle s’applique à l’acquisition d’un véhicule neuf ou d'occasion. Le montant de la prime à la conversion dépendra de votre revenu fiscal de référence, mais ne pourra pas dépasser 5 000 €.
La condition première pour bénéficier de cette aide est que le véhicule dont vous vous débarrassez ait été mis en circulation avant 2011 (pour un véhicule diesel) ou avant 2006 (pour les autres voitures). Les véhicules concernés à l’achat sont les voitures particulières ou les camionnettes, électrique ou hybride rechargeable, dont le prix doit être inférieur à
60 000 euros.

Le bonus écologique

Pas d’obligation de se débarrasser d’un vieux véhicule pour profiter de ce bonus. Il concerne l’achat d’une voiture hybride rechargeable neuve, ou d’un véhicule 100% électrique, neuf ou d’occasion.
Le montant du bonus écologique dépend du type de véhicule et de son prix. Là aussi, un plafond de 60 000 euros s’applique au prix de vente du véhicule.
Pour une voiture d’occasion, le montant sera de 1 000 euros, et pour une voiture neuve de moins de 45 000 euros, il se situe à 27% du prix d’achat, plafonné à 6 000 euros. Au-delà de 45 000 euros, le montant est fixe :
2 000 euros.

Les aides des collectivités locales

Selon votre lieu d’habitation en France, vous pouvez bénéficier d’aides supplémentaires. Votre région, votre département ou votre ville propose peut-être des aides à l’achat d’un véhicule électrique, cumulables avec le bonus écologique et la prime à la conversion.
Si vous habitez la métropole du Grand Paris, vous avez de la chance, car c’est la plus généreuse : son aide peut atteindre 6 000 €. Mais la région Occitanie, par exemple, ou la ville de Nice, proposent également jusqu’à 2 000 € d’aides.

La surprime ZFE

Les zones à faibles émissions (ZFE) sont des zones dont l’accès est déterminé par la vignette Crit’Air de votre véhicule. Les métropoles du Grand Paris, de Lyon ou d’Aix-Marseille-Provence en font partie. Par exemple, l’accès à Paris et sa proche banlieue est interdit du lundi au vendredi de 8h à 20h, exceptés les jours fériés, aux véhicules possédant une vignette Crit’Air 4, 5 ou non-classés.
Si vous résidez ou travaillez dans une ZFE, une surprime de 1 000 € maximum peut vous être proposée. Elle est destinée aux conducteurs ayant bénéficié d’une aide similaire attribuée par une collectivité territoriale.

Le prêt à taux zéro

Pour le moment, le projet de prêt à taux zéro servant à financer l’achat d’un véhicule électrique, proposé par le Sénat, a été rejeté par le gouvernement. Il n’est donc pas encore d’actualité.
En revanche, les personnes aux plus faibles revenus peuvent prétendre à un micro-crédit, d’un montant maximum de 5 000 euros et garanti à 50% par l’État. Il est cumulable avec la prime à la conversion et le bonus écologique. Pour y prétendre, il faut déposer une demande auprès d’un service d’accompagnement social.

Le crédit d’impôt

Cette aide ne concerne pas l’achat d’un véhicule, mais l’installation d’un système de recharge électrique à domicile. Le montant de ce crédit s’élève à 75% des dépenses engagées pour l’achat de la borne et les travaux d’installation. Son plafond est de 300 euros par installation.
Vous pouvez équiper deux logements dans le cadre de ce crédit d’impôts, dont une résidence secondaire. C’est la facture émise par un installateur professionnel qui vous permettra de justifier de cette installation, et de demander le crédit d’impôt au moment de votre déclaration de revenus.

Les aides fiscales

Outre le crédit d’impôt, d’autres aides fiscales existent, qui sont plutôt appliquées dans le domaine professionnel. Ainsi, les entreprises peuvent récupérer à 100% la TVA sur l’électricité utilisée pour la recharge, et les véhicules électriques sont exonérés de la taxe sur les voitures de société. Enfin, un barème spécifique est appliqué au calcul des indemnités kilométriques pour les voitures électriques.
Enfin, les frais liés à l’établissement de la carte grise sont nettement moins élevés pour une voiture électrique que pour un véhicule
thermique : 14 € contre 200 € en moyenne.

L'autonomie

Calculer l’autonomie d’une voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Est-il possible de rouler 800 km en voiture électrique sans recharge ?

En savoir plus
Les aides à l'achat

Le crédit à taux zéro % pour la voiture électrique

En savoir plus
L'autonomie

Combien de kilomètres peut-on faire avec une voiture électrique ?

En savoir plus
Pass de recharge Ulys offert

Ulys recharge votre véhicule électrique !

Avec le Pass Ulys, rechargez votre véhicule sur plus de
30 000 bornes en France, sur et hors autoroutes.

Pour rester au courant :

Tout savoir sur la voiture électrique

La voiture électrique est un véhicule qui possède un moteur électrique associé à une batterie...

Lire la suite

Tout savoir sur la recharge électrique

Comment et où recharger sa voiture électrique ? Et à quel coût ? Combien de temps de...

Lire la suite